Aux auteurs

Recommandations aux auteurs des articles
et critères d’évaluation 

La revue Savoirs s’étant donné comme ligne éditoriale d’explorer en priorité les questions d’éducation et de formation d’adultes, les articles portant exclusivement sur des questions de formation initiale seront redirigées vers des revues dont c’est plus particulièrement la vocation, notamment en ce qui concerne la formation initiale des enseignants, qui est une thématique bien couverte par de nombreuses revues scientifiques.

La première page de l’article contient obligatoirement :
– le titre en français et en anglais
– un résumé en français et en anglais (10 lignes maximum, environ 150 mots pour chaque résumé),
avec 3 ou 4 mots-clés en français et en anglais.
– le texte de l’article ne devra contenir aucune indication des noms et coordonnées de son (ses) auteur(s).

Sur une feuille séparée :
– le nom et l’adresse de (ou des) auteur(s) accompagnés d’une petite note biographique (3 lignes maximum).
– une adresse postale, un numéro de téléphone, et une adresse de courrier électronique si possible.

– Les articles sont présentés sous une forme dactylographiée Times 12 points à interligne 1½.
Ils comportent entre 30 et 40 000 signes (espaces* comprises), notes diverses, tableaux et figures (en noir et blanc), bibliographies (cf. normes ci-dessous), résumés compris (en anglais).

*mot féminin en typographie

Nous invitons les auteurs à suivre les recommandations de présentation de leur proposition contenues dans le document réalisé par l’INRP pour la revue « Recherche et formation » ; téléchargez « consignes-preparation-manuscrit« 

Les articles sont envoyés à la rédaction (secrétariat)  de la revue Savoirs en version informatique sous format .rtf adressée par courrier électronique à revue.savoirs@u-paris10.fr ou sous la forme d’un Cd-rom.

Les articles sont soumis à l’examen de trois experts
. L’anonymat des auteurs et des experts est assuré.
Les appréciations et les commentaires des experts seront adressés à l’auteur, ou aux auteurs, dans les mêmes conditions d’anonymat. Le (ou les) auteur(s) s’engage(nt) à ne pas présenter un texte qui aurait été publié, par ailleurs, en français ou dans une autre langue, soit intégralement, soit dans sa partie essentielle. En outre, il(s)/elle(s) s’engage(nt) à ne pas publier dans une autre revue un article dont la publication serait acceptée par le Comité éditorial. Les auteurs ne sont pas rémunérés. Ils renoncent à leurs droits d’auteur.
– Les notes de bas de page seront numérotées en continu.
– Les figures, graphiques ou diagrammes, en noir et blanc, doivent être directement reproductibles sans recomposition dans le format de la revue. Ils sont accompagnés d’un numéro, d’un titre et/ou d’une légende.
– La bibliographie doit être aux normes internationales françaises ISO-Afnor (voir ci-dessous). Les indications du protocole de l’association américaine de psychologie, dites “normes APA”, sont différentes.

Références bibliographiques, normes :

normes internationales (ISO 690 et 690-2, adaptées pour la France dans la norme Afnor Z 44-005 de décembre 1987 et Afnor Z 44-005-2 de 1998).

Petit résumé de l’essentiel  à retenir :

La référence bibliographique est composée de plusieurs zones, (auteur, date, titre, etc.).
Zone 1 : AUTEUR (« NOM Prénom » ou initiale du prénom sans virgule de séparation entre le Nom et le Prénom, mais avec une virgule de séparation entre les « NOM Prénom » si plusieurs auteurs)..
Zone 2 : Titre : sous-titre.
Zone 3 : Numéro d’édition (sauf pour la première).
Zone 4 : Adresse comprenant Lieu d’édition : Nom de l’éditeur.
Zone 5 : date d’édition (peut être placée après la zone 1).
Zone 6 : Nombre de volumes, nombre de pages en chiffres suivi de p. (facultatif : peu de thèses précisent le nombre de pages des ouvrages).
Zone 7 : (Nom de la collection ; numéro dans la collection).
Zone 8 : (Notes) facultatif, comme la zone ISBN qui n’est pas utile pour nous.

Pour assurer la cohérence et la lisibilité de la référence, chaque zone est séparée par une même ponctuation.
Les séparations de zones (points) sont parfois remplacées par des tirets ou des virgules (sauf pour « Lieu d’édition : Nom de l’éditeur »). Il s’agit d’une pratique fréquemment utilisée, mais ne correspondant pas aux normes internationales.

Modèles :

Ouvrage
AUTEUR. Date*. Titre en italique. Ville de l’éditeur : nom de l’éditeur. Pagination. (Collection) [le cas échéant, ex. (Que sais-je ; n° 987)]. Notes (facultatives). ISBN (facultatif).
* la zone « Date » peut-être renvoyée après la zone « Adresse »
Chapitre ou extrait d’un ouvrage
AUTEUR. Date. « Titre du chapitre ». in AUTEUR. Date. Titre de l’ouvrage en italique. Ville de l’éditeur : nom de l’éditeur. Pagination.
Article de revue
AUTEUR. Date. « Titre de l’article ». Nom de la revue, n° de la revue. Pagination.
En ce qui concerne un document électronique :
AUTEUR. Date. Titre [en ligne]. <adresse Internet complète>. Date de consultation du site.
Il faut écrire tel quel le “[en ligne]” après le titre, ou [enr. sonore], ou [CD-Rom] (Anglais : Compact Disc – Read Only Memory en Français : cédérom) selon le cas.

Le séparateur des zones est le point dans la norme internationale Afnor Z 44-005 de décembre 1987 (ISO 690) retenue ici.

Principes à retenir :

– chaque zone est encadrée par un point ;
– une ponctuation différente peut être placée à l’intérieur des zones (par exemple entre les différents « Nom Prénom » d’auteurs) ;
– le lieux et l’éditeur, qui constituent une zone, sont séparés par deux points (Paris : PUF) ;
– la zone « Auteur » est composé du nom et du prénom, ou de son initiale, sans virgule de séparation entre le nom et le prénom (pratique fréquente chez ceux et celles qui se réfèrent aux indications du protocole de l’association américaine de psychologie dites “normes APA”), ni de prénom entre parenthèses – même si c’est l’initiale -, ni de « et » ou « & » entre les auteurs si plusieurs auteurs, avec “et al.” après le 3e auteur dans le cas de plus de 3 auteurs ;
– on écrira (sous la direction de) ou (dir.) à la fin, et dans, de la zone “Auteur” dans le cas d’un ouvrage collectif “dirigé par” ;
– les parenthèses donnent une précision que l’on veut marquer ;
– les crochets sont des mentions plus spécifiques à des documents dans les bibliographies multimédia ou électroniques : [enr. sonore] par exemple ou [en ligne] ;
– l’année de parution peut être placée après la zone « AUTEUR » (et avant le titre) ou après la zone « Lieu : éditeur », avant la pagination ;
– l’année placée après la zone “Auteur” et avant le titre peut-être entre parenthèses, mais sans parenthèse lorsqu’elle est placée après l’éditeur ;
– la zone « Titre » (encadré par des points) peut contenir « : » pour un sous-titre.

Veillez à la cohérence de la présentation pour l’ensemble de la bibliographie.

Pour la pagination
 (attention aux espaces entre le point et le premier chiffre) :
p. 12 = seulement la page 12 ;
p. 112-115 = page 112 à 115 (ne pas écrire pp.) ;
312 p. = document de 312 pages.

Articles de recherche

On entend par recherches en éducation et formation des adultes des travaux qui analysent du point de vue d’un ensemble conceptuel cohérent, les faits et les phénomènes de l’éducation et de la formation des adultes. Font également partie des recherches, les travaux qui contribuent à la compréhension et à la transformation des pratiques et des systèmes de formation, et qui constituent alors, ce qui est souvent appelé « recherche-développement ».
Le Comité éditorial a adopté sinon une définition académique ou canonique, du moins une courte liste de critères (ci-dessous) qui devraient aider aussi bien les lecteurs que les futurs auteurs.

La revue Savoirs s’étant donné comme ligne éditoriale d’explorer en priorité les questions d’éducation et de formation d’adultes, les articles portant exclusivement sur des questions de formation initiale seront redirigées vers des revues dont c’est plus particulièrement la vocation, notamment en ce qui concerne la formation initiale des enseignants, qui est une thématique bien couverte par de nombreuses revues scientifiques.

Critères d’évaluation des articles de recherche

– Pertinence de l’objet étudié
– Liens avec le domaine de la formation des adultes
– Qualité de l’écriture et de la structure du texte
lisibilité et clarté du texte
cohérence de l’organisation du texte, articulation des chapitres entre eux
cohérence de l’argumentation
présence d’une problématique
– Référence à la littérature scientifique disponible
revue de l’état de la question dans les recherches actuelles
qualité des références utilisées
pertinence des apports théoriques mobilisés
– Justesse des questions abordées
analyse du contexte
richesse de l’apport de la contribution pour le domaine concerné
présentation explicite des concepts utilisés
– Méthodes ou techniques d’investigations utilisées
présentation de la méthodologie retenue
présentation des données recueillies
– Présentation des résultats et discussion
présence et qualité de l’interprétation des données
considérations sur la validité des données
discussion sur leurs implications dans le domaine de l’éducation et la formation des adultes
créativité/originalité de la discussion
– Actualité de la contribution
nouveauté ou attractivité des idées, des problèmes et des résultats présentés

Publiez dans la revue
Quoi ? Quand ? Comment ?
une nouvelle rubrique est créée : Débats
en savoir plus…